Thérapeutique Chirurgicale

Après la phase préparatoire de thérapeutique initiale, l’inflammation a diminué et les tissus gingivaux sont de suffisamment bonne qualité pour réaliser des interventions chirurgicales dans le but d’atteindre les objectifs du traitement parodontal sur du long terme.

On distingue les chirurgies de débridement et de régénération, on parle alors de « chirurgies parodontales » qui intéressent l’os autour des dents en priorité, des greffes de gencive où l’on ne va traiter que les tissus mous (muqueuse et gencive).

Les objectifs des chirurgies parodontales vont être :

  1. L’élimination de tout le tartre sous-gingival pour que la gencive et la dent se ré-attachent et ne laissent plus pénétrer les bactéries

  2. L’élimination des poches parodontales qui sont des réservoirs bactériens incompatible avec le maintien d’une bonne santé parodontale

  3. L’élimination des défauts osseux qui peuvent maintenir la gencive trop haute et favoriser la récidive avec la réapparition de poches parodontales. Dans certains cas, il sera possible de réaliser une greffe osseuse permettant de regagner l’os perdu ; mais ce n’est pas toujours possible. Dans le cas contraire, il conviendra d’harmoniser le contour de l’os autour de la dent.

Les chirurgies de débridement sont réalisées en décollant la gencive pour accéder aux tissus plus profonds du parodonte (os, racine de la dent…). Ces interventions vont permettre d’éliminer tout le tartre en vision directe. Nous réalisons ensuite des sutures au niveau de la gencive qui sera recouverte par un pansement pendant la durée de la cicatrisation (7 à 10 jours pour ce type d’intervention). Les points seront donc déposés ce délai passé.

Les chirurgies de régénération parodontale vont permettre de regagner de l’os autour des dents. Cette technique est idéale mais elle n’est pas toujours possible, en effet il est impossible de regagner de l’os verticalement autour des dents. Lors de l’analyse au cours du bilan dentaire, il est déjà possible de savoir s’il y aura une possibilité de reconstruire votre os.

Enfin, les greffes de gencives vont être utilisées pour remonter le niveau de la gencive lorsque les racines sont visibles (récessions gingivales). Le résultat est prédictible en fonction du niveau de l’os autour des dents. Certaines greffes de gencives peuvent être proposées avant l’apparition de ces récessions gingivales lorsque la situation clinique risque d’évoluer, notamment avant de réaliser un traitement orthodontique.

La thérapeutique chirurgicale va permettre d’assainir totalement votre bouche en éliminant les bactéries responsables de ces maladies parodontales.

Ce n’est qu’une fois ces traitements terminés que nous pouvons débuter la thérapeutique implantaire.

Retrouvez ici les conseils à suivre après une chirurgie

106 Bd de Paris 13003 Marseille

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Google+ Icon