Thérapeutique Implantaire

Après la thérapeutique initiale et éventuellement chirurgicale, les bactéries pathogènes ont été éliminées de votre bouche et il est maintenant possible de commencer la thérapeutique implantaire qui a pour but de remplacer vos dents manquantes par des implants dentaires.

Il est primordial de ne pas poser des implants si vous êtes atteints d’une maladie parodontale. En effet, ces bactéries qui sont responsables de maladies parodontales vont augmenter le risque d’échecs et de complications de la thérapeutique implantaire. Ce n’est donc qu’après avoir réalisé au moins une séance consacrée au détartrage et à l’enseignement de l’hygiène bucco-dentaire, des séances de surfaçage et des chirurgies parodontales si nécessaire, qu’il sera possible de remplacer par des implants dentaires les dents manquantes ou qui ont été extraites au cours du traitement parodontal.

La technique de la thérapeutique implantaire la plus sûre et la plus reconnue par les chirurgiens-dentistes est la pose des implants en 2 étapes. 

La première est une phase dite « chirurgicale » pendant laquelle l’implant qui est une racine artificielle en titane en forme de vis est placé dans l’os des mâchoires. Le jour de la chirurgie, l’os est fragilisé et il faut lui laisser le temps de cicatriser et de se consolider autour de l’implant. Tant que la cicatrisation osseuse n’est pas complètement terminée, solliciter l’implant par une prothèse dentaire qui va remplacer la dent manquante augmente le risque que l’os autour de l’implant cicatrise mal et que ce dernier soit rejeté. Pour diminuer le risque d’échec implantaire, il est donc important de respecter ce délai de cicatrisation osseuse. Cette période dure 4 à 6 mois : généralement 4 mois pour la mâchoire inférieure (mandibule) et au moins 6 mois pour la mâchoire supérieure (maxillaire) où la densité de l’os est plus faible. Pendant toute la durée de la cicatrisation osseuse, il est important que l’implant soit isolé de la cavité buccale et donc recouvert par la gencive.

La deuxième étape ou "stade 2" consiste donc à retrouver l’implant sous la gencive et de le connecter avec le milieu extérieur que représente la cavité buccale. Elle se réalise donc 4 à 6 mois après la première phase chirurgicale, une fois que la cicatrisation osseuse est complètement consolidée.  Au cours de cette étape, un pilier de cicatrisation est vissé sur l’implant et va permettre aux tissus mous autour de l’implant de cicatriser. Cette cicatrisation est beaucoup plus rapide que celle de l’os (environ 2 à 3 semaines).

Une fois ce délai passé, il est possible de passer à l'étape prothétique; c'est à dire de prendre les empreintes pour commencer la réalisation de la prothèse dentaire (fausse dent généralement en céramique). Quelques séances seront nécessaires pour l’essayage et l’ajustage de cette prothèse dentaire qui va permettre le remplacement à la fois esthétique et fonctionnelle de la ou les dents absentes. 

106 Bd de Paris 13003 Marseille

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Google+ Icon