PRÉCAUTIONS de prise en charge dentaire d’un patient à risque d’endocardite infectieuse

Les bactéries présentes dans votre bouche peuvent passer dans la circulation sanguine et atteindre le cœur. La colonisation d’une valve cardiaque par ces bactéries est une pathologie grave appelée : endocardite infectieuse.

endocardite infectieuse

Si vous êtes un patient à haut risque de développer une endocardite, plusieurs conseils sont à retenir et certaines précautions doivent être prises avant vos traitements dentaires.

La précaution la plus facile à mettre en œuvre au quotidien est le respect d’une hygiène bucco-dentaire de qualité ce qui va permettre de diminuer le nombre de bactéries risquant de provoquer cette maladie. Il est donc également important de ne pas rester avec des pathologies dentaires comme les parodontites qui sont susceptibles d’augmenter la quantité de ces bactéries dans votre bouche et qui pourraient passer dans la circulation sanguine.

Des actes qui peuvent sembler sans risque comme un simple détartrage doivent être réalisées dans des conditions particulières. En effet, les détartrages doivent être faits sous antibioprophylaxie (prescription d’antibiotique dans le but d’agir sur les bactéries qui pourraient se retrouver dans la circulation sanguine). Généralement 2 à 3 grammes d’Amoxicilline sont prescrit 1h avant le détartrage.

Certains actes à risque sont contre-indiqués : la dévitalisation des dents n’est pas toujours possible. En effet en cas d’infection d’origine dentaire, il faudra impérativement extraire la dent pour minimiser le risque. Le traitement de dévitalisation d’une dent que l’on appelle traitement endodontique ne doit pas être réalisé si la dent est nécrosée (c’est à dire le nerf de la dent n’est plus vivant).

Certains actes secondaires doivent être proscrits, comme la pose d’une digue (champ opératoire permettant d’isoler de la salive les dents sur lesquelles nous travaillons) ou la réalisation d’une anesthésie intra-ligamentaire (type d’anesthésie entre la dent et la gencive). En effet, le saignement causé par ces techniques peut exposer le sang aux bactéries présentes dans votre bouche.

Enfin, il est important pour le chirurgien-dentiste de connaître l’ensemble de vos prescriptions médicamenteuses. Par exemple, les anticoagulants ou les antiagrégants plaquettaires vont avoir des conséquences sur la coagulation du sang suite à certains actes chirurgicaux comme par exemple les extractions.

Toutes ces décisions doivent être prise en accord avec votre médecin cardiologue.

Retrouvez la 1ere partie sur les endocardites infectieuses : Risque d’endocardite infectieuse et soins dentaires.

Retrouvez la 2eme partie sur les endocardites infectieuses : Etes-vous un patient à risque d'endocardite infectieuse ?

#cardiovasculaire #maladiesparodontales #soinsdentaire #parodontologie

Posts à l'affiche
Posts Récents