DIABÈTE, santé bucco-dentaire et conséquences sur votre bouche


Qu’est ce que le diabète ?

Le diabète est une altération métabolique qui a pour conséquence une augmentation du taux de glucose (sucre) dans le sang, on parle d’hyperglycémie chronique. Le diagnostic de cette maladie est basé sur l’augmentation de la glycémie à jeun.

Un patient est considéré comme diabétique lorsque sa glycémie à jeun est supérieure à 1,26 g/L sur au moins 2 prises de sang consécutives.

Sa prévalence (pourcentage de personnes atteintes) est en constante augmentation et était de 5% en 2015.

Comment fonctionne la glycémie ?

L’insuline est l’une des hormones qui contrôle le taux de glucose dans le sang, elle va favoriser l’absorption du glucose dans le sang par les cellules adipeuses, du foie ou les muscles. L’insuline va donc contribuer à diminuer la glycémie en utilisant ou en stockant le glucose. Cette hormone est sécrétée par des cellules du pancréas appelées : cellules b des ilots de Langerhans.

Différents types de diabète ?

L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) a proposé une classification :

  1. Le diabète de type 1 touche les patients jeunes (généralement avant 30ans). Les cellules des ilots de Langerhans du pancréas sont détruites, l’insuline n’est donc plus sécrétée et le glucose n’est pas absorbé mais reste dans le sang augmentant la glycémie.

  2. Le diabète de type 2 concerne des patients plus âgés (après 40ans) et le plus souvent en léger surpoids. Cette fois-ci, l’insuline est bien présente mais les cellules cibles (qui captent le glucose) sont insuline-insulino-résistantes, c’est à dire qu’il faudra plus d’insuline pour les stimuler à capter le glucose du sang. De ce fait, la glycémie augmente.

  3. Le diabète secondaire à certaines maladies qui touchent les organes impliqués dans le métabolisme de la glycémie (pancréas, foie, glande thyroïdes, surrénales…)

  4. Le diabète gestationnel retrouvé chez la femme enceinte qui doit être particulièrement surveillée au cours de sa grossesse.

Quelles sont les effets du diabète sur votre bouche ?

En effet, le diabète a des répercussions directes sur le système immunitaire qui se défendra moins face aux bactéries pathogènes de la flore buccale responsable des parodontites.

On retrouve également une xérostomie (diminution de la quantité de salive), ce qui augmente le risque carieux. L’apparition de caries dentaires est donc plus fréquente chez le diabétique. Enfin, la perturbation du système immunitaire augmente le risque infectieux d’origine bactérienne (abcès dentaire, parodontite), virale (herpès) et fongique (champignons).

Les traitements médicamenteux prescrits pour traiter un diabète peuvent également avoir des effets néfastes sur la cavité buccale, par exemple certains médicaments comme le glucophage vont provoquer une altération du goût.

Si vous êtes atteints d’un diabète, il est donc important de consulter votre dentiste pour réaliser un bilan dentaire et parodontal complet afin de traiter et prévenir gingivite, parodontite, caries dentaires et infections. Il sera d’autant plus important de consulter si d’autres facteurs de risque des parodontites comme le tabac, la grossesse ou le facteur héréditaire vous concernent.

Des précautions lors des soins dentaires doivent être respectées par votre praticien si vous êtes diabétiques.

#diabète #femmeenceinte #maladiesparodontales #parodontologie

Posts à l'affiche
Posts Récents
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square