LES EXAMENS RADIOGRAPHIQUES DENTAIRES: panoramique, scanner, radios

Les radiographies dentaires permettent le dépistage de nombreuses pathologies qu’elles soient parodontales ou dentaires (caries dentaires, déchaussement des dents, infections).

Ils existent différents types de radiographies avec des indications précises.

1. La radiographie panoramique

La panoramique est une radiographie de dépistage global. Elle va permettre de visualiser l’ensemble des dents (du haut et du bas), les dents de sagesses , les nerfs ainsi que les os de la mâchoire. Elle donne un très bon aperçu mais reste un examen complémentaire qui manque de précision pour réaliser un diagnostic et un plan de traitement complet .

2. La radiographie rétro-alvéolaire

Il s’agit d’une radiographie intra-buccale (à l’intérieur de la bouche). Cette dernière est la plus utilisée car elle donne un maximum de détails et permet la détection des caries dentaires comme des problèmes parodontaux (gencive) et osseux autour des dents.

Lorsque plusieurs radiographies rétro-alvéolaires sont prises et mises côte à côte, on parle de status radiographique. Généralement un bilan radiographique dentaire complet est composé de 16 à 18 radiographies. Ce bilan est absolument indispensable pour traiter certains problèmes parodontaux et de gencive, en effet la radiographie panoramique n'est pas suffisante pour réaliser un diagnostic de qualité.

3. La radiographie dentaire 3d

Sans rentrer dans les détails techniques, il existe désormais différents types d’imagerie dentaire en 3 dimensions. Elles sont prescrites dans certains cas uniquement : pour des problèmes dentaires endodontiques c’est à dire qui concerne le nerf de la dent (dévitalisation des dents

) ou pour la pose d’implants dentaires. En effet, il sera possible de visualiser la zone radiographiée en différentes coupes et donc avoir une image en 3 dimensions. Par exemple pour la pose d’implants dentaires, un scanner permettra de connaître la quantité d’os disponible dans les 3 dimensions : en largeur, en longueur et en profondeur, ce qui permettra au chirurgien-dentiste de choisir la taille idéale de l’implant avant la chirurgie.

Comme il arrive parfois, un patient peut arriver lors du premier rendez-vous de bilan avec une radiographie panoramique. Il est important de comprendre que cet examen radiographique n’est pas suffisant pour réaliser un diagnostic précis, surtout en parodontologie et qu’il faudra impérativement réaliser un status de radiographies rétro-alvéolaires pour permettre d’établir un plan de traitement précis.

Retrouvez plus d'informations à propos des radiographies dentaires sur le site du Dr HOUVENAEGHEL Brice qui explique en détails le traitement parodontal

#implantdentaire #maladiesparodontales #implantologie #soinsdentaire #parodontologie

Posts à l'affiche
Posts Récents
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

106 Bd de Paris 13003 Marseille

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Google+ Icon