DÉCHAUSSEMENT DES DENTS OU GENCIVE QUI SAIGNE : Évaluer le stade de la maladie parodontale

Environ la moitié des patients adultes présentent un problème parodontal, c’est à dire qui touche la gencive ou l’os autour des dents.

Cette maladie peut être débutante et n’intéresser que la gencive, on parle alors de gingivite ou s’étendre aux structures plus profondes du parodonte, on parle ici de parodontite.

Il s’agit d’une inflammation de ces tissus (les gencives, le ligament entre la dent et l’os et l’os) qui est causée par la présence de bactéries dans votre bouche. Ces bactéries présentes dans la plaque dentaire et dans le tartre vont provoquer une réaction de défense immunitaire qui sont-elles même responsable d’une résorption de l’os autour des dents, c’est donc le processus qui aboutit au déchaussement des dents.

déchaussement des dents
saignement des gencives

Avant de débuter un traitement dentaire quel qu’il soit, il est important d’évaluer la santé parodontale (donc de la gencive et de l’os autour des dents). En effet, le parodonte est l’équivalent des fondations d’un immeuble, pour que les soins dentaires durent, il est important que les fondations donc le parodonte soit sain ou assaini.

Il faut donc réaliser un bilan dentaire parodontal complet pour évaluer l’état d’avancement du déchaussement des dents et en déduire le stade de la maladie.

Les signes de l’inflammation de la gencive vont être une gencive rouge, gonflée, douloureuse et qui a tendance à saigner facilement. Ces saignements de gencives sont retrouvés en cas de gingivite mais aussi en cas de parodontite.

Pour diagnostiquer une parodontite, il faut évaluer le niveau de l’os autour des dents. Un examen radiographique complet (série allant jusqu’à 16 radios rétro-alvéolaires qui sont des radiographies dentaires précises) va permettre de faire un état des lieux de l’avancement de la maladie parodontale. Lors de l’examen clinique, nous réalisons également un « charting », on parle de sondage parodontal. À l’aide d’un instrument que l’on appelle sonde parodontale, nous allons mesurer la profondeur des poches parodontales, c’est à dire l’espace entre les dents et les gencives. En effet, lorsqu’il y a déchaussement des dents, la gencive n’est plus attachée à la dent et cet espace entre la dent et la gencive est colonisé par la plaque dentaire et le tartre, ce qui constitue un réservoir de bactéries. Ce « charting » va permettre d’étudier efficaceme

nt la perte osseuse qui a eu lieu.

L’un des signes d’un déchaussement dentaire très avancé est la mobilité des dents, en effet le support osseux diminuant, la dent est de plus en plus mobile. Dans les cas de parodontite les plus avancée, les dents peuvent tomber toutes seules.

Si les racines de vos dents deviennent de plus en plus visibles, alors vos dents se déchaussent très probablement à cause de la parodontite.

Ces maladies inflammatoires gingivales peuvent être soignées en éliminant les bactéries qui sont responsables. Il convient donc d’éliminer la plaque dentaire et le tartre par des détartrages (permet d’éliminer le tartre au-dessus de la gencive), mais aussi par des surfaçages (détartrages en profondeurs permettant d’éliminer le tartre sous la gencive).

Lorsque le déchaussement des dents est avancé, les surfaçages sont bien souvent insuffisants pour avoir des résultats sur plusieurs années. Des interventions à lambeaux seront alors indiquées.

#hygienebuccodentaire #chirurgieparodontale #maladiesparodontales #parodontologie

Posts à l'affiche
Posts Récents