3 Avenue de Delphes 13006 Marseille

Tel: 04 91 22 23 35

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Google+ Icon
 

VOUS N’AVEZ PAS DE PLAQUE DENTAIRE: ALORS VOUS FAITES PARTIE DU QUART DE LA POPULATION QUI N’EN PRÉSENTE PAS.

April 25, 2018

 

L’UFSBD PACA et l’URPS chirurgiens-dentistes PACA ont montré dans une étude épidémiologique réalisée en juin 2017 que la prévention concernant la santé parodontale des adultes de 35 à 65 ans de notre région n’est pas encore à la hauteur.

 

L’étude a été réalisé avec la collaboration de 112 chirurgiens-dentistes libéraux qui ont recueilli les principaux indicateurs cliniques ainsi que les facteurs de risque sur 1536 patients. Ces patients n’étaient pour l’essentiel pas fumeur (69,9%), indemne de diabète de type 2 (95,5%) et sans antécédents familiaux de maladies parodontales (64,3%) (déchaussement des dents). Pour un quart des patients (25,6%), le dernier examen bucco-dentaire datait de 1 à 2 ans, alors que 18,4% n’avait vu aucun chirurgien-dentiste depuis plus de 2 ans. En sachant qu’un contrôle suivi d’un détartrage tous les 6 mois est recommandé et pris en charge par la sécurité sociale, ces résultats ne sont pas brillants.

Seulement un quart des patients présente une dentition sans plaque dentaire et il s’agit en plus en majorité des patients qui ont vu leur chirurgien-dentiste il y a moins d’un an.

Pour un tiers la plaque est décelable avec un instrument (sonde) et pour plus de 40% elle est facilement détectable et visible à l’œil nu. Elle est même parfois très abondante pour 10,4% des patients qui n’ont pas consulté de chirurgien-dentiste depuis plus d’un an.

Ce qui nous permet de dire que les patients qui ne consulte pas régulièrement ne sont pas ceux qui en ont le moins besoin. Si vous voulez vous assurer que vous n’avez pas de plaque dentaire utilisez du révélateur de plaque.

Concernant la santé parodontale(des gencives et de l’os autour des dents, c’est à dire le parodonte) des patients, un quart ne présente aucun problème. 3 patients sur 4 sont donc atteints d’une pathologie parodontale à des stades différents.

On retrouve une gingivite (inflammation entrainant le saignement des gencives) pour près d’un tiers des patients (27,1%), particulièrement sur des patients atteints de diabète (43,5% contre 28,4% des adultes non malades). 4 patient sur 10 sont atteints d’une parodontite modérée à sévère (déchaussement des dents avec une perte osseuse importante). 18,8% des patients sont atteints d’une parodontite sévère qui nécessite un traitement parodontal complet avec des interventions à lambeau.

 

Ces organismes concluent « Si notre étude ne peut être considérée comme réellement représentative compte tenu du recrutement, du fait qu’elle n’évalue que des patients consultant en cabinet dentaire et de sa courte durée, ces résultats correspondent pleinement à ceux décrits dans les études nationales et internationales publiées. Elle montre une fois de plus que la prévention et les traitements parodontaux doivent devenir une priorité des pouvoirs publics passant par la responsabilisation des patients et le renforcement des messages de prévention »

Please reload

Posts à l'affiche

DÉCHAUSSEMENT DES DENTS OU GENCIVE QUI SAIGNE : Évaluer le stade de la maladie parodontale

October 19, 2018

1/10
Please reload

Posts Récents

November 18, 2019

October 28, 2019

October 7, 2019

Please reload

Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square