L’examen radiographique du bilan parodontal

 

Pendant votre premier rendez-vous de bilan dentaire et parodontal, l’examen radiographique est essentiel car il permet de visualiser le niveau de l’os entre les dents.

 

En effet, si vous êtes atteints de parodontite, l’inflammation gingivale s’est étendue aux tissus de soutien de la dent et est responsable d’une perte osseuse. C’est pourquoi, les patients parlent souvent de déchaussement des dents.

 

Ce bilan radiographique est différent d’une radiographie panoramique car cet examen est beaucoup plus précis. La panoramique dentaire permet d’avoir un aperçu global de votre bouche, mais ne permet pas un diagnostic précis de vos problèmes de gencive. L’examen radiographique réalisé au cours du bilan parodontal est une série de radiographies plus précises sur lesquelles il est possible de voir les lésions osseuses. Il est donc indispensable d’avoir ces radiographies pour établir un plan de traitement ayant pour but de soigner votre maladie parodontale.

 

Sur ce bilan radiographique, il est possible de voir :

  • Les lésions osseuses (sorte de petit cratères osseux) qui entretiennent la maladie parodontale

  • La perte osseuse horizontale, généralement signe d’une parodontite chronique, qui atteste d’une maladie qui évolue le plus souvent lentement

  • Des éventuelles infections ou abcès dentaires. Sur ces radiographies, nous pouvons voir si des dents dévitalisées doivent être retraitées.

  • Des soins conservateurs comme des “plombages” ou des composites qui doivent être refait.

  • Des caries dentaires à soigner

  • Des couronnes ou prothèses dentaires à reprendre …

 

Pourquoi ces radiographies sont elles indispensables ?

Pour évaluer le stade de la maladie parodontale, les radiographies complètent le sondage parodontal ou charting. Le sondage est réalisé pendant l’examen clinique, il consiste à passer un instrument : une sonde parodontale sans forcer entre la dent et la gencive. Ce sondage permet de savoir à quel endroit la dent et la gencive est attachée. Cet espace entre la dent et la gencive est un réservoir à bactérie généralement colonisé par la plaque dentaire et le tartre. On appelle cette zone une poche parodontale. Le charting est un schémas qui représente la taille des poches parodontales, c’est un autre élément du bilan parodontal permettant de faire un diagnostic précis.

 

Il est fréquent de découvrir certaines pathologies dentaires ou parodontales sur l’examen radiographique qui n’avaient pas été détectées par l’examen clinique. C’est le cas par exemple de certaines caries dentaires que l’on retrouve entre deux dents ou de certaines lésions osseuses que l’on ne repère pas lors du sondage parodontal.

Il faut parfois compléter cet examen radiographique par un scanner qui est une radiographie en 3 dimensions. Ce sera systématiquement le cas avant de poser des implants dentaires.

 

Please reload

Posts à l'affiche

DÉCHAUSSEMENT DES DENTS OU GENCIVE QUI SAIGNE : Évaluer le stade de la maladie parodontale

October 19, 2018

1/10
Please reload

Posts Récents

November 18, 2019

October 28, 2019

October 7, 2019

Please reload

Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

106 Bd de Paris 13003 Marseille

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Google+ Icon